Les actus du village

Traversé par 2 routes départementales, la commune est un village carrefour fréquenté par de nombreux véhicules qui circulent régulièrement en vitesse excessive.
Soucieuse d’améliorer la sécurité des déplacements, plusieurs actions ont déjà été mises en place par la municipalité : installation de radars pédagogiques, création d’une écluse sur le pont de la Palue et récemment installation de coussins berlinois à proximité de la place Guillaume Sanche et de l’abri bus destiné aux collégiens et lycéens.
Depuis le 1er janvier 2017, l'usage des pesticides (également appelés produits phytosanitaires) est interdit sur les espaces publics. La commune de Taller s'est donc engagée dans un changement de pratique.
La commune de Taller a eu le plaisir d'accueillir, le lundi 24 septembre 2018, les marcheurs de l'association Valentin Haüy pour le départ de la 3ème édition du "chemin en duo". Ces duos, composés de voyants et de déficients visuels vont parcourir 120 km en 6 jours sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
Dans l'onglet "vie pratique", vous trouverez une nouvelle rubrique qui vous permettra d'avoir les informations essentielles sur l'urbanisme à Taller.
Dès le 1er septembre 2018, les étudiants n'auront plus à se soucier de leur inscription auprès de l'assurance maladie obligatoire : en plus d'être automatique, elle devient gratuite avec la suppression de la cotisation annuelle de 217 €.
Compte tenu du risque que représente en bordure de route le jet d’un mégot par la vitre d’unvéhicule et de la fréquence de tels comportements, Atlandes, concessionnaire de l’A63 – Autoroutes des landes, a décidé de renouveler la campagne originale engagée l’été dernier.
L'ASAC et la commune de Taller ont travaillé ensemble pour créer une aire de jeux destinée aux enfants âgés de 2 à 12 ans. Mais cette dernière, en cours de finitions, vient de faire l'objet de dégradations !
Le virus de la rougeole est actuellement présent et circule en Nouvelle-Aquitaine. Le Centre de Vaccinations des Landes propose aux assurés (tous régimes d’Assurance maladie) de se faire vacciner gratuitement à partir de 6 ans.